Teinture végétale: Usages de l'ocre( couleurs naturelles que nos ancêtres utilisaient)



Les ocres jaunes sont des pigments importants de la palette des artistes de toutes les époques. Elles sont les rares pigments naturels encore présents dans nuanciers de peintures. Le chauffage des pigments permet également d'obtenir une grande variété de nuances. Ainsi les ocres jaunes après calcination a 700 ° C se transforment en ocres rouges.
Comme le vin, les ocres possèdent leurs crus: les ocres jaunes peuvent êtres verdâtres ou orangées et donner des ocres rouges plus ou moins brunes et chaudes. Les qualités les plus claires sont aussi les plus transparentes. La non- toxicité des ocres autorisé leur emploi dans toutes sortes de techniques ( huile, aquarelle, acrylique, pastel, tempera, fresque). Elles sont compatibles avec tous les liants( graisses animales, huiles végétales, eau...) et les autres pigments
L'usage humain le plus ancien de l'ocre connu actuellement remonté a 250000 ans. Des traces retrouvées sur les sites C et F de Maastricht montrent que l'homme de Néandertal y a utilisé de l'ocre rouge venant d'un site éloigné de 40 km. Des fragments d'ocres gravés datant de plus de 77000 ans ont été mis au jour à Blombos, en Afrique australe.Les premières peintures pariétales européennes datent de 32000 ans avant le présent ; celles de Lascaux ont près de 18000 ans ,celles d'Altamira entre 13500 et 15500 ans.
Les ocres sont quasiment inaltérables au fil du temps, ce qui explique la conservation de ces peintures.



6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout