• estheretong

Teinture végétale : Les animaux tinctoriaux, les coquillages et les insectes



Les plantes et les animaux tinctoriaux sont des organismes vivants qui colorent les diverses fibres textiles avec des teintes durables. Au fil du temps les teinturiers ont toujours sélectionné les plantes qui présentaient différentes qualités, beauté, vivacité, intensité et solidité ; figurez- vous que chez les insectes aussi les couleurs connaissent le même palmarès mais avec une essence particulière. On distingue donc diverses catégories d' insectes tinctoriaux dans le monde, en fonction du pays d'origine et de la région , et les plus populaires sont:

La Cochenille :

Elle est utilisée depuis l'époque antique pour obtenir des beaux rouge et violets.
Cette teinture est déjà utilisée chez les Hébreux et est utilisée pour les tissu de luxe avec la pourpre. La Cochenille est la femelle d'un petit insecte on peut utiliser différentes cochenilles mais les plus connues dans la préparation des colorants sont:
1- Cochenille d'Arménie( 1833)
2- Cochenille de Pologne ( 1758)
3- Cochenille d'Amérique ( 1835)
4- Cochenille à Laque( 1782)
Voici les couleurs que nous obtenons avec les cochenilles:
Le rouge, le rose, le pourpre- rouge, le pourpre- bleu, le rouge vif.

KERMÈS :
le nom kermès utilisé par les entomologistes du monde entier vient de la racine indo- européenne " kirmi=ver, larve, insecte par l'intermédiaire du persan '' kirmiz''
Passé, tel quel en arabe. Ce sont les écrivains persans et arabes du Moyen- Âge qui, les premiers ont donné ce nom aux kermes de chenes récoltés dans le Maghreb et Andalousie. Les kermès les plus connus sont :
1- kermes des teinturiers ( 1864)
2-kermes du chêne- vert(1758)
3-kermes de Palestine( 1953)
Voici ses couleurs: rouge, Écarlate, beige.
MUREX:
Pourpre est un colorant secrète par les pourpres ou Murex, Mollusques gastéropodes marins. Les propriétés du Murex étaient connus depuis la moitié du IIe millénaire Avant J.C
a Ugarit, mais surtout à partir du I et millénaire Avant J.C sur les côtes de Phénicie, où Tyr et Sidon eurent rapidement le monopole de la teinture des tissus. Ces villes ne furent pas seulement des étapes de la route de la soie pour les nécessités du transit vers le monde occidental, mais aussi parce que la soie pouvait y être teinte. Aujourd'hui, il existe 300 espèces de Murex vivant dans les mers chaudes ou tempérée. Il se nourrissent de bivalves dont ils perforent la coquille avec leur trompe afin d'en extraire la substance. Voici les couleurs qu'on peut obtenir avec le Murex.
1) pourpre
2) pourpre- rouge
3)pourpre- bleu
4) pourpre- violacé


10 vues0 commentaire