Teinture végétale : L' ocre


L'ocre , est une roche ferrique composée d'argile pure ( kaolinite) colorée par un pigment d'origine minérale ( un hydroxyde de fer : l'hématite pour l'ocre rouge, la minute pour la brune et goethite pour la jaune). Cet argile colorée est amalgamée aux grains de sable( quartz) et les ocres se trouvent dans le sol sous forme de sables ocreux composés à plus de 80% de quartz.


L'ocre a la particularité d'être une couleur qui s'apparente a la terre, avec des nuances tirant sur le brun, le jaune, et le rouge. Il existe donc plusieurs ocres, plus ou moins pâles, plus ou moins foncés. L'ocre évoque immanquablement la terre. Nous distinguons donc l'ocre rouge, l'ocre jaune, l'ocre de ru, et les Argiles.

Dans le continent Africain également les ancêtres utilisaient l'ocre pour réaliser des teintures végétales et de nos jours , cet héritage de la couleur s'est propagé dans le monde entier.


Pour revenir aux origines de l'ocre il y'a 110 millions d'années, à la période de l'Albien, des sables et grès verts marins se déposent au- dessus des marnes grises de l'Aptien sur 30 mètres d'épaisseur.

Des débris organiques (coquilles de lamellibranches, d'oursins et de foraminifères) se mêlent à ces grains de quartz et paillettes de Lucas s'accumulant au fond d'une mer epicontinentale (peu profonde). Ces sédiments sableux se sont d'abord déposés en milieu marin proche des côtes, dans un environnement prodeltaique , puis a la même époque le bombement dû au rapprochement de l'Iberie, a fait émerger ces formations sédimentaires. Ces sables vont être à l'origine de l'ocre, grâce à une argile d'origine exclusivement marine et riche en fer, la glauconie.


La glauconie , un minéral très particulier, caractéristique du milieu marin, se forme sur le fond de la mer. Cette variété d'argile verte contient dans son réseau cristallin des atomes de fer. Depuis les travaux du géologue Jean - Marie Triat, on sait qu'à la faveur de mouvements tectoniques ces dépôts sédimentaires marins ont été émergés. Sur le nouveau continent régnait, au Crétacé, un climat tropical, qui a provoqué d'intenses altérations lateritiques, dissolvant entres autres la glauconie et libérant les atomes de fer .


Les ocres sont alors apparues grâce a la cristallisation d'un hydroxyde de fer, la goethite. L'altération a en même temps donné naissance à un silicate d'alumine, une nouvelle argile appelée. La kaolinite.



8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout